| | |

Identification d’un groupe inhabituel d’anaplasmose granulocytaire humaine dans la région de l’Estrie, Québec, Canada en 2021

Résumé

Contexte : L’anaplasmose granulocytaire humaine (HGA) est une tique-borne potentiellement grave
infection causée par la bactérie Anaplasma phagocytophilum (A. phagocytophilum) de
le genre Rickettsia. Ici, nous décrivons les caractéristiques épidémiologiques et cliniques d’un
grappe inhabituelle de cas d’HGA détectés dans la région de l’Estrie au Québec, Canada, au cours de l’2021
saison de transmission.

Méthodes : Les cas confirmés de HGA ont été définis comme des individus avec clinique typique
manifestations et une analyse positive d’amplification en chaîne par réaction. Les cas ont été interrogés
l’utilisation d’un questionnaire structuré et de données cliniques a été obtenue à partir de dossiers médicaux.

Résultats : Au total, 25 cas confirmés ont été identifiés au cours de la saison de transmission 2021;
constituant ainsi le plus grand groupe connu de HGA au Canada. Les symptômes les plus courants
étaient de la fièvre, de la fatigue et des maux de tête. Les analyses de laboratoire ont révélé que 20 (80 %)
des patients ont eu la thrombocytopénie et 18 (72%) ont eu le leukopenia à la présentation. Ou presque
la moitié des patients ont dû être hospitalisés (n = 11, 44 %), avec une durée médiane de quatre jours
(plage [IQR] interquartile de 2,5 à 5 jours), y compris un patient qui avait besoin de soins intensifs. Non
les décès ont été enregistrés au cours de l’étude. L’enquête épidémiologique a révélé que tous les cas étaient
acquis au pays, et l’entretien de la cour était l’activité à risque la plus répandue.
Seulement sept (28%) cas avaient été au courant d’une morsure de tique dans les deux semaines précédentes.

Conclusion : La détection de ce groupe peu commun de cas de HGA fournit d’autres preuves que
A. phagocytophilum peut maintenant être établi le long de la frontière sud du Québec. Cliniciens
devrait tenir compte de l’HGA lors de l’évaluation des patients présentant des symptômes typiques et une exposition récente à l’
environnements à haut risque de morsure de tique.

Accéder à l’article complet

Stay safe in the outdoors

Your support can change lives

A lire également